.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

Coopération franco-marocaine Des Marseillais en visite de prospection à Tanger

Coopération franco-marocaine Des Marseillais en visite de prospection à Tanger

La délégation comptait des députés et des élus du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, et de la Ville de Marseille, ainsi que des opérateurs économiques et des journalistes de la région.
A cette occasion, une sympathique réception a été organisée en l’honneur des hôtes français, à l’initiative du Consul général de France à Tanger, Thierry Vallat, dans la soirée de dimanche, à la résidence consulaire.


Ont pris part à cette cérémonie d’accueil, du côté marocain, des représentants des collectivités locales, le président de la chambre d’industrie, de commerce et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA) ; le président de la section nord de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM-Nord) ; des opérateurs économiques de Tanger et sa région, ainsi que des représentants de la société civile et de l’intelligentsia tangéroises, outre des journalistes de la presse régionale et nationale..
Dans une allocution de bienvenue prononcée devant ses honorables invités de marque, le Consul général s’est exprimé en ces termes, remontant dans l’histoire de Tanger et du nord du Maroc et développant les atouts de la ville de Tanger et sa région :
« Madame la Présidente, chers députés, chers élus, chers directeurs, chers compatriotes, chers amis ;
« Je suis ravi de vous accueillir aujourd’hui dans cette résidence consulaire qui avait été offerte à la France par une famille juive marocaine à une date située entre 1926 et 1929, une époque où la France n’avait pas mandat sur cette zone, où Tanger était une ville internationale et où le nord du Maroc était sous mandat espagnol.

Aujourd’hui, on ressent encore les effets de cette histoire car Tanger n’est plus une ville internationale, certes, mais elle reste habitée par des citoyens venus de nombreux pays étrangers. La ville continue à avoir un regard tourné vers l’Espagne qui peut presque être touchée du doigt, et elle se tourne aussi vers l’Afrique à laquelle elle appartient naturellement.
« J’ai dit tout ça parce qu’en dépit de sa situation stratégique unique, Tanger reste méconnue des Français » dira M. Thierry Vallat, ajoutant : « Moi-même, grand amoureux du Maroc que j’ai visité une vingtaine de fois, je n’étais jamais venu à Tanger avant d’avoir eu la chance d’être nommé Consul général ici. Maintenant, j’essaie de rattraper le temps perdu ».
S’adressant à la délégation française, le Consul général a indiqué :
« C’est pour ça que votre présence ici, Madame la Présidente avec une délégation aussi importante, est particulièrement la bienvenue ».
« La France a encore beaucoup de choses à faire dans la nord du Maroc où les Espagnols sont très bien implantés », estime le diplomate français, soulignant que cette région est extrêmement dynamique de par sa géographie, mais aussi de par la volonté de SM le Roi Mohammed VI qui a tout fait pour booster l’industrie marocaine, évidemment avec l’existence du grand port Tanger Med, mais également avec de nombreuses industries françaises comme Renault en premier chef », dira le Consul général, considérant que toutes ces données géographiques, géopolitiques et industrielles font, sans doute du nord du Maroc et de Tanger, en particulier, un espace très puissant, à fort potentiel.
«Je suis très content que Mme la Présidente ait eu la vision éclairée d’effectuer ce voyage qui marquera les esprits car, c’est vraiment ici que nous pouvons faire beaucoup de choses pour renforcer l’amitié entre nos deux pays, mais aussi pour développer la coopération entre la France et le Maroc car, nous savons que les deux pays ont des intérêts communs très importants et constituent des pôles de stabilité dans un monde de plus en plus divisé », dira encore le Consul général, avant de conclure en souhaitant, de nouveau la bienvenue à la présidente et aux membres de la délégation Marseillaise, se disant convaincu que beaucoup reviendront à Tanger.

Je vous dis donc « Marhaban bikoum » (NDLR : Le mot « Bienvenue » a été prononcé en arabe, une langue parfaitement maîtrisée et très usitée par M. Thierry Vallat).
C’est la Présidente Martine Vassal qui prendra ensuite la parole, au nom de sa délégation, pour se déclarer ravie de se trouver à Tanger, et pour exprimer au Consul général, sa gratitude et ses vifs remerciements pour la chaleur de l’accueil qui leur était réservé.
Élue à la présidence en septembre dernier, Mme Vassal a choisi le Maroc pour sa première visite à l’étranger, souhaitant que ce déplacement puisse favoriser l’opportunité de créer des liens qui soient à la fois fructueux et pérennes».
Faisant une présentation de sa Métropole, la Présidente Martine Vassal a donné des détails géographiques et socio-économiques, affirmant que la Métropole d'Aix-Marseille-Provence (AMP) est une métropole regroupant le territoire métropolitain autour de Marseille et d'Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône.
Créée en 2016, l’AMP est issue de la fusion de six intercommunalités mettant ainsi fin à la fragmentation administrative du territoire. Il s'agit donc d'un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre.
La métropole d'Aix-Marseille-Provence compte 92 communes pour 1,8 million d'habitants, soit 93 % de la population des Bouches-du-Rhône et 37 % de la population de l'ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Elle est gérée par un conseil métropolitain de 240 membres délégués par les communes qui la composent. Elle dispose de compétences en matière de développement économique, d'aménagement du territoire et de gestion de certains services publics.
La métropole d'Aix-Marseille-Provence est subdivisée en six territoires, qui disposent chacun de son propre conseil, et auxquels sont déléguées certaines compétences de la Métropole.
La présidente Martine Vassal a souhaité que sa Métropole puisse entretenir des relations de partenariat fructueux et pérennes avec la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Elle s’est réjouie de la similitude des deux régions, de par leurs situations géostratégiques sur la Méditerrané et l’importance de leurs ports.

A ce propos, la première journée de la visite a été consacrée par la délégation Marseillaise à une visite des ports Tanger Med et Tanger-ville.
Le lendemain lundi, la Présidente Martine Vassal accompagnée du député de la 11ème circonscription des Bouches du Rhône, Mohamed Laqhila, a été reçue par le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, en présence du Consul général de France à Tanger.
D’autre part, la délégation Marseillaise était conviée au siège de la chambre d’industrie, de commerce et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA) où les opérateurs économiques français ont assisté à un riche exposé sur les potentialités de la région Nord du Maroc avant de se réunir avec leurs homologues de la région, dans le cadre d’échanges B to B consacrés à l’examen de moyens à mettre en œuvre pour favoriser des relations et des échanges économiques bénéficiant aux deux régions.
«Nous avons travaillé sur des relations maritimes entre le port de Tanger-Med et le port de Marseille Fos, mais aussi le tourisme et la formation. Le débat de coopération était fructueux et constructif pour le développement de nos territoires», dira la Présidente, soulignant l’existence de «beaucoup de potentialités et de volonté» tant dans la région du nord du Maroc qu’à la Métropole Aix-Marseille-Provence ».
Pour le président de la CGEM-Nord, Adil Raïs, cette visite donne l’opportunité d’établir des liens et créer des partenariats avec cette région similaire à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, «avec un port très important, un arrière-pays touristique et rural et une industrie performante.
« Plusieurs secteurs pourraient intéresser les investisseurs des deux rives, estime le président de la CGEM-Nord, citant à titre d’exemple l’industrie, la logistique, l’intelligence artificielle et le tourisme.
La délégation Marseillaise devait poursuivre sa mission de prospection les 9 et 10 avril à Casablanca.

Mohamed ABOUABDILLAH




Partager ceci :
رابط مختصر للمقالة تجده هنا
https://www.lejournaldetanger.com/news3244.html
التعليقات
Add comment